Infos Marne

Photographe confinée

08 avril 2021 à 14h05 Par Housnat SALIM
Crédit photo : Ismael Fiant-Salim

Quand le troisième confinement empêche une jeune photographe rémoise de se lancer.

Maryline photographe Reims

A cette époque de l'année, Maryline devrait avoir un agenda bien rempli par les mariages et les naissances, mais la crise sanitaire en a décidé autrement.

Ce troisième confinement  est "le coup de massue de trop", pour cette jeune photographe rémoise de 32 ans, qui débute le métier depuis seulement deux ans.

Photographe confinée

Photographe confinée et mère de famille

Et comme si cela ne suffisait pas, Maryline doit aussi composer avec sa vie de famille, entre télétravail et école à la maison.

Réorganisation

Il y'a aussi du bon dans le confinement

Maryline a toutefois des raisons de se réjouir, la crise sanitaire lui amène davantage de familles dans son studio.

Ma famille d'abord

Découvrez le travail de Maryline sur sa page Facebook