10 ans en appel pour "Mamie jihad"

04 juillet 2018
Par Emmanuel POLI
Cette troyenne avait encouragé et soutenu son fils, parti faire le jihad en Syrie

"Mamie Jihad", condamnée à 10 ans de prison en appel.

Cette troyenne de 52 ans, mère d’un jihadiste français installé en Syrie, était jugée pour association de malfaiteurs à visée terroriste mais aussi financement du terrorisme.

Convertie par son fils, presque immédiatement radicalisée, elle avait été interpellée le 2 juillet 2014, au domicile d'un membre de sa famille à Troyes, alors qu'elle s'apprêtait à repartir en Syrie une quatrième fois.

Son fils a été interpellé en Turquie et extradé vers la France en 2015, où il a été placé en détention provisoire.